Historique

Les Municipalités de Lausanne, Prilly, Renens, Lausanne Région et le Conseil d’Etat se sont mis d’accord sur un projet de reconstruction de la patinoire de Malley, de construction d’une piscine olympique et d’un programme sportif complémentaire. Le tout formera la Vaudoise aréna.

Afin d’entrer dans le cadre de la candidature de Lausanne et du Canton aux Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver 2020, la nouvelle patinoire devra être opérationnelle en septembre 2019 et la piscine en 2021.

L’exploitation future des installations sera assurée par la société qui gère actuellement la patinoire, le CSM SA (Centre Sportif de Malley SA), dont les communes de Lausanne, Prilly et Renens détiennent ensemble la majorité des actions.

Le projet développé est celui retenu à l’unanimité par un jury à l’issue d’un concours d’architectes. Il a été conçu par le bureau Pont12.

L’entreprise Steiner s’est vue confier le mandat des travaux de construction de la Vaudoise aréna.

Projet

Le projet prévoit la construction de trois patinoires (principale, d’entraînement et extérieure), d’un centre aquatique (bassin de plongeon, bassin olympique 50m, bassin de loisirs et pataugeoire), d’un centre d’escrime et d’un centre de tennis de table. Ces programmes de base seront complétés de locaux annexes liés à leur fonctionnement, tels que restaurant, salle polyvalente Espace Capitale Olympique, bureaux, stocks, technique, etc.

La patinoire principale, avec sa jauge de 9’600 spectateurs occupera l’ouest du site. Une patinoire extérieure sera également construite. De son côté, la piscine se poursuivra sur tout le sud du site au niveau du chemin du Closel. Sous la place se trouveront la patinoire d’entraînement, les vestiaires et le parking. Le tennis de table et l’escrime prendront place sur la toiture de la piscine, à l’est.

La construction en quelques chiffres impressionnants :

  • 159’000 m3 de terre déblayée
  • 29’000 m3 de béton coulé
  • 2’000 m3 de béton préfabriqué
  • 4’600 tonnes d’armature en acier
  • 850 tonnes de charpente en acier pour la patinoire principale
  • 1’650 tonnes de charpente en acier pour la piscine
  • 855 portes
  • 61’201 m2 de surface

Vaudoise aréna

Le 22 septembre dernier, la Vaudoise a dévoilé le nom du futur centre de sports et loisirs de l’agglomération lausannoise, qui s’appellera Vaudoise aréna, en présence de Philippe Hebeisen, CEO de la Vaudoise, Jean-Jacques Schilt, Président du Centre sportif de Malley et de Patrick de Preux, Président du Lausanne Hockey Club. Fidèle soutien de la vie économique, sportive et culturelle en Suisse, la Vaudoise Assurances s’engage pour un partenariat fort et durable.

En associant son nom au futur complexe sportif et événementiel, la Vaudoise s’impose comme un partenaire incontournable de la vie sportive et culturelle de Suisse. Par le biais de cet engagement d’importance, elle vise également à renforcer sa visibilité sur le plan national grâce aux nombreux événements qui s’y dérouleront. L’envergure nationale du projet tout comme son ancrage local, dans un lieu en pleine mutation et cher aux Lausannois ont séduit la Vaudoise qui a conclu un partenariat à long terme avec le Centre sportif de Malley.

« La Vaudoise est heureuse et fière de prêter son nom à cet ambitieux complexe multisports et de divertissement implanté à Lausanne, où notre Compagnie a son siège. La Vaudoise aréna conjugue à la fois le dynamisme de ce quartier en plein essor et le rayonnement à l’échelle nationale, puisqu’elle accueillera des compétitions nationales. Pour la Compagnie, ce partenariat d’envergure représente une opportunité unique de visibilité dans toutes les régions de Suisse et dans toutes les langues. Avec la Vaudoise aréna, nous nous engageons sur le long terme auprès de partenaires avec qui nous avons tissé des liens forts et durables durant les mois écoulés et, concernant le LHC, qui durent déjà depuis de plusieurs années », déclare Philippe Hebeisen, CEO de la Vaudoise.

« Le projet de nouveau centre sportif de Malley est extraordinaire à plus d’un titre : par son ampleur et sa complexité, mêlant trois patinoires, dont une pouvant accueillir 10’000 spectateurs, trois piscines, un centre d’escrime et de tennis de table, un restaurant, des salles de conférences et de séminaires ; par la rapidité des procédures et des décisions des autorités politiques de la région et du canton, notamment concernant le financement ; par l’enthousiasme qu’il a suscité dès le début ; par les délais imposés (les travaux ont commencé en été 2016, la partie patinoire devra être achevée en septembre 2019) ; par la décision des autorités de trouver un « namer ». Nous sommes heureux d’avoir pu trouver ce partenariat avec la Vaudoise », déclare Jean-Jacques Schilt, président du CSM.

« Nous sommes très heureux de l’engagement de la Vaudoise Assurances dans ce projet extraordinaire et de pouvoir compter la Vaudoise au rang de partenaire majeur. Nous sommes fiers d’être le principal utilisateur de la Vaudoise aréna. Nous voulons faire honneur à cette réalisation hors du commun ! », affirme Patrick de Preux, président du LHC.