Denis Malgin : “Je veux connaître du succès avec les Lions”

Arrivé début octobre dans la capitale vaudoise, l’attaquant de 23 ans Denis Malgin n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s’adapter au style de jeu en National League. Très bon vendredi dernier pour sa première sortie à Berne, l’attaquant helvético-russe a fait étalage de toute sa classe samedi à la Vaudoise aréna, faisant se lever toute la patinoire sur son but égalisateur.

Décrit comme un joueur offensif et créateur de jeu, possédant un sens du hockey et un instinct offensif très développé, Denis s’inspire au quotidien des joueurs qu’il côtoie : « Je n’ai pas de modèle en particulier. J’observe énormément tous les joueurs, et essaie de m’inspirer du meilleur de chacun. C’est grâce à ça que je peux m’améliorer. »

Ses jeunes années

Malgin. Ce nom est bien connu des supporters de hockey suisse depuis plusieurs décennies. Son papa, Albert Malgin, a disputé plus de 450 matchs en Swiss League en 14 saisons, principalement au EHC Olten, inscrivant 742 points : « Mon père a été l’élément déclencheur dans ma volonté de jouer au hockey, tout comme mon frère. J’y joue depuis mes 3 ans. »

Après ses années juniors passées à Bienne et dans l’organisation des ZSC Lions, Denis Malgin griffe pour la première fois la glace de National League lors de la saison 2014-15. Drafté au 4e tour en 2015 par les Florida Panthers, Denis décide de rester une saison supplémentaire à Zurich, durant laquelle il inscrira 17 points en 38 matchs : « Je n’ai pas souhaité faire directement le saut en NHL, je sentais qu’une saison supplémentaire en Suisse me serait bénéfique. »

« Toronto, une ville folle de hockey »

Il s’envole pour les Etats-Unis au début de la saison 2016-17 : « Je me suis senti prêt et confiant à ce moment-là ». Pour sa première saison outre-Atlantique, le jeune attaquant dispute 47 matchs de NHL, pour 10 points. La saison d’après, il double ses statistiques, avec 22 points en 51 parties. « Mon expérience en Amérique du Nord m’a été très bénéfique, tant sur la glace qu’en-dehors. C’est un apprentissage quotidien. J’ai beaucoup grandi ces dernières années ». 

En fin de saison dernière, Denis Malgin est échangé aux Toronto Maple Leafs, équipe pour laquelle il ne dispute que 8 matchs avant l’arrêt brutal de la saison régulière. « Au final, je n’ai pas encore passé beaucoup de temps à Toronto, à cause de la situation sanitaire. Mais quelques semaines dans cette ville m’ont suffi pour comprendre à quel point elle est folle de hockey. »

« J’essaie de rendre mes partenaires de trio meilleurs »

Désormais prêté à Lausanne par les Toronto Maple Leafs jusqu’au début de la nouvelle saison de NHL, agendé au 1er janvier, Denis n’a que de bonnes choses à dire sur sa nouvelle équipe : « Tout ici me convient : une belle patinoire, de très bons fans. En plus, j’ai la chance de connaître de nombreux joueurs. L’intégration a été facile. »

« Je veux avant tout bien jouer et connaître du succès avec l’équipe durant la période où je suis ici. Essayer de gagner tous les matchs. J’essaie de rendre mes partenaires de trio meilleurs sur la glace. » S’il reste sur sa dynamique des deux derniers matchs, nul doute que Denis Malgin va continuer d’émerveiller ces prochaines semaines les fans de hockey suisse.